plaque DOL

Joseph Auguste Fernand DOL

 (1847 - 1928)

Mécène

                          

       



portrait F DOL
Bien que né à Lambesc (13) le 24 février 1847, il était issu d’une famille aixoise, son grand-père et son arrière grand-père étaient des confiseurs de la ville. Le patronyme Dol était déjà présent à Aix dès le début du 17ème siècle.
Il était domicilié à Paris, 126 Bd Malesherbes où il est décédé, sans postérité, le 2 mai 1928, mais il visitait presque chaque année notre ville. Suivant sa volonté, il a été inhumé à Aix en Provence  le 9 mai 1928. On ne lui connaît pas de profession, son identité étant généralement suivie de la mention : propriétaire.


AN fernand DOL

arbre DOL




  AD DOL      
       

LEGS Fernand DOL

Par testament olographe du 25 juillet 1921, déposé le 4 mai 1928 à l’étude de Maître Desplanques, notaire à Paris, il avait institué l’Etat Français comme son légataire universel  en nue propriété avec réserves que les tableaux et objets d’art devaient être exposés dans une salle du Musée d’Aix, et ne devaient être remis qu’après la mort de sa femme, usufruitière sa vie durant. Le conseil des musées nationaux avait, dès le 2 juillet 1928, institué la ville d’Aix légataire en lieu et place de l’Etat.
Suivent des dispositions concernant l’utilisation des revenus des sommes léguées, de bourses d’études à allouer à des jeunes gens ayant des dispositions artistiques (peinture ou sculpture) pour aider leurs études à Paris, entretien à perpétuité du tombeau de famille dans le cimetière St Pierre d’Aix. Le surplus des intérêts est destiné à l’acquisition de tableaux et sculptures pour enrichir la collection du musée d’Aix.
Le capital en actions, obligations, rentes et comptes bancaires au jour du décès s’élevait à plus de 4 200 000  francs, le mobilier et les objets d’arts avaient été évalués à 233.000 francs.
Le legs a été accepté par le maire M. Debazac et le conseil municipal de la ville le 16 janvier 1929.
Pour recevoir les collections léguées par M. Dol, la construction d’un bâtiment élevé d’un étage, a été nécessaire dans l’enceinte du musée. Le financement de ces travaux a été assuré par Mme Veuve Dol née Marie Lair. Actuellement, suite à la réorganisation, ces bâtiments rénovés abritent les services administratifs du Musée Granet.    
Après le décès de son mari, Madame Dol a quitté le Boulevard Malesherbes. Domiciliée à Paris, 74 Avenue Wagram, elle y est décédée le 8 février 1942. Néanmoins, elle ne sera inhumée dans le tombeau du cimetière Saint Pierre à Aix qu’en février 1961. Plus personne n’y a été inhumé depuis, mais par respect envers ce donateur et conformément aux termes du testament, la reprise prévue en 1987 a été annulée.
Le Musée d’Aix  a pris officiellement possession du legs en 1944, mais entre l928 et 1944, il y a eu la crise des années 30, la seconde guerre mondiale et l’occupation allemande. Au cours de cette période, le franc aurait été dévalué de 2/3 selon les économistes. On peut donc penser que ce legs qui paraissait somptueux en 1929, n’a véritablement conservé de la valeur que par les œuvres léguées, et le financement par Madame Dol de la construction du bâtiment destiné à recevoir les tableaux, le mobilier et autres objets d’art. 



Mais qui était M. Fernand DOL ?

Je ne suis pas arrivée à savoir quelle avait été la profession de cet homme  très riche, mort sans postérité à 81 ans, qui a légué sa fortune au Musée de notre ville.
Peut-être était-il banquier… Il avait en portefeuille des obligations sur le Crédit National, sur le Chemin de fer de l’Etat, sur le Crédit foncier.
A-t-il vécu en Egypte ? Il possédait des parts de fondateur et de nombreuses actions du Crédit Foncier Egyptien, des obligations sur le Canal de Suez ainsi que des parts et des actions sur la Compagnie Agricole du Nil
Le capital des rentes sur l’état, des actions et obligations, composant l’actif au jour du décès se chiffrait à plus de 4 200 000 F. de l’époque.




Délibération du Conseil Municipal du 16 janvier 1929 et Arrêté du 24 avril 1929

Pour perpétuer la mémoire de ce généreux mécène qui vient de léguer à la ville d’Aix, pour son musée des Beaux-Arts, une fortune qui se chiffre à plusieurs millions, et notamment une magnifique collection de tableaux, le nom de Fernand Dol sera donné à la Rue du Bœuf,  cette rue étant à proximité du musée des Beaux-Arts.
deliberation










Sources : Archives communales d'Aix et de Lambesc, Etat civil de Paris 
Cliché de M. Dol : Musée Granet, avec nos remerciements à M. Bernard Terlay, Conservateur.         
Réalisation : Huguette GARRIDO - AG13 Antenne d'Aix - 2007


Activités de l'antenne aixoise de l'AG.13





portrait DOL




Retour à la liste alphabétique


Vers le plan d'Aix en Provence

Retour à l'accueil



Panneau de l'exposition




retour haut de page