plaqueLouis FINSON dit "FINSONIUS"


(avant 1578 - 1617)


Peintre flamand

autoportrait

Sa vie

Il naquit avant  1578  à Bruges, en Flandres.

Il étudia la peinture auprès de son père Jacques Finson, un peintre-décorateur sur étoffes qui faisait partie de la Corporation de Bruges en 1560.

Vers 1600,  il partit pour l'Italie,  se rendit à Rome et Naples et travailla avec l'école du Caravage qu'il admirait beaucoup.
        
Quand il passa par la Provence lors de son voyage de retour en Flandres, Nicolas FABRI de PEIRESC lui demanda de faire les portraits de ses amis et Finsonius s'installa à Aix. Ainsi furent réalisés en 1613 et 1614 les portraits du poète Malherbe, de Guillaume du Vair, Premier Président au Parlement de Provence, et de Peiresc lui-même.

Après les dégâts de la Révolution, seul subsistera celui de Peiresc, au Musée Arbaud d'Aix en Provence.
  









caravage
Son œuvre en Provence
Peiresc
Son séjour en la ville d'Aix fut très court, deux années seulement, mais suffit à offrir à la ville qui l'avait accueilli ses plus beaux chefs-d'œuvre.
Son talent lui valut de nombreuses commandes : il peignit des panneaux pour décorer des Chambres du Palais Comtal malheureusement démoli au 18ème siècle, des plafonds dans des hôtels particuliers et surtout  de grandes compositions d'inspiration religieuse que l'on peut encore admirer à Aix et ses environs.

à Aix

- au Musée Arbaud : portrait de Peiresc

- à la Cathédrale Saint-Sauveur : l’ "Incrédulité de Saint-Thomas" (1613),

- à l'église Saint-Jean-de-Malte : la "Résurrection du Christ" (1610). Cette œuvre, commandée par la famille de Gaillard ne fut probablement pas  exécutée sur place.
 

    

dans les environs

- église de Château-Gombert : la "Résurrection de Lazare" (1613)

Lazare
oeuvre

 - cathédrale Saint-Trophime en Arles:  la "Lapidation de Saint-Etienne (1614) ( photographie ci-contre) et une "Annonciation", réplique fidèle de l' "Annonciation des Pinchinats".

- son auto-portrait, (1613) est au Musée des Beaux-Arts de Marseille mais il a également prêté ses traits à des personnages de ses tableaux, à Arles et Château-Gombert.


commande


Les Archives Départementales (dépôt d'Aix) conservent la trace  du paiement des deux tableaux réalisés pour le palais comtal, dont l'annonciade, destinée à la chapelle, appelée plus tard "Annonciation des Pinchinats". Faite à Naples en 1613, cette annonciation fut vendue à Aix la même année.


annonciation

Histoire de l'Annonciation des Pinchinats



L'œuvre fut peinte à Naples en 1613. Elle s'appelait  "Salutation Angélique" (ou simplement "annonciade" ainsi qu'elle est désignée dans les comptes du trésorier du Palais du Parlement de Provence qui l'acheta la même année).  "Elle fut installée dans la Chapelle de la Chambre du Palais. Elle fut ensuite transférée au Séminaire d'Aix et oubliée dans la poussière jusqu'à ce qu'on la transporte au Pavillon de Lenfant, hameau des Pinchinats, dont le séminaire avait fait sa maison de repos. D'où son nom, "Annonciation des Pinchinats".  (cf. "La Peinture en Provence" - Alauzen). 

Après la fermeture du Musée Théodore Aubanel d'Avignon (dernier acquéreur) il ne nous a pas été possible de localiser ce tableau. Un exemplaire de cette même scène, également peint à Naples, est conservé au Musée de Capodimonte (près de Naples). Une autre version est conservée au Musée de L'Aquila (Abruzzes), et une au Musée du Prado à Madrid (Espagne)

Plus près de nous, le même tableau a été réalisé pour la Primatiale St-Trophime d'Arles (photo), ainsi que pour l'église Saint-Théodore à Marseille.









1614    Finsonius quitta la Provence pour retourner vers les Flandres. Il peignit tout au long de son voyage : Montpellier, Bordeaux, Poitiers, Paris.

1617  Il mourut  à Amsterdam (Pays-Bas).
La légende qui le ferait se noyer dans le Rhône en 1632, bien que reprise par de nombreux biographes, serait sans fondement (selon Roux-Alphéran et le Dictionnaire des Peintres Belges).



Sources : Musée des Beaux-Arts de Marseille (remerciements à M. Georget, Conservateur, et à M. Jean Bernard, photographe, Aix) -  Bibliothèque Méjanes - Musée Arbaud - AD Aix.
Ouvrage : La Peinture en Provence, (Alauzen) prêté par la Bibliothèque Municipale de Ventabren.
Réalisation : Michèle RENOUX - AG13 Antenne d'Aix - 2007


Activités de l'antenne aixoise de l'AG.13

poster


Retour à la liste alphabétique

Vers le plan d'Aix en Provence

Retour à l'accueil


Panneau de l'exposition
    

retour haut de page