plaqueFamille GAUFRIDI







 erreur de nom    
  Son histoire commence au 14ème siècle. C’est une des plus anciennes familles consulaires, son nom est presque oublié à Aix au point qu’à la suite de plusieurs erreurs le nom s’est transformé : Gaufridi puis Gouffrédy pour devenir Gauffredy. Cette famille a fourni des consuls et assesseurs d’Aix depuis 1372, des magistrats tant au Parlement qu’à la Cour des Comptes de Provence.

arbre




Chronologie



    * 1486 : Louis Gaufridi achète un terrain vers le grand chemin allant à Avignon

    * 1535 : un Alexis Gaufridi , probablement son petit-fils,  est assesseur de la ville d’Aix,

    * 1543 et 1551 – le même Alexis est premier Consul de la Communauté

    * 1584 – Décès d’Alexis Gaufridi.
   
    * vers 1580 –Arnaud Gaufridi, fils d’Alexis épouse de Pena Françoise.


Jacques Gaufridi -  (fils d’Arnaud)

    * 1597 - naissance de Jacques Gaufridi

    Il a été par deux fois assesseur d’Aix, Premier Président du Parlement Semestre, mais aussi Conseiller du comte d’Alais, gouverneur de Provence.

    * 1627 – Avocat et assesseur de la communauté d’Aix,

    * 1648 – mariage avec Françoise de Rabasse

    * 1649 - pour s’être rallié au Comte Alais, il a subi la haine populaire contre l’établissement du fameux Parlement Semestre.

     * 20.01.1649 -    Sa maison (près de la place d’Albertas) sera saccagée, ses meubles et ses livres brûlés.
     Il a dû s’éloigner d’Aix. Il y reviendra longtemps après.

    * 1668 – Il agrandi la propriété familiale et fait construire un pavillon sur la propriété acquise par son ancêtre Louis (vers le grand chemin allant à Avignon).
     * 1684 – (10 juillet) son décès à 87 ans dans le pavillon qu’il avait fait construire.
       


portrait JF
Jean-François de Gaufridi
fils de Jacques  (Historien)
   
    * 1622 (13 juillet) naissance de Jean-François de Gaufridi,

    * 1660 – il est conseiller au Parlement de Provence,

    * 1661 (20 juillet)  - 1er mariage avec Ludovica de Flotte d’Agoult, postérité ??

    * 1673 (24 janvier) – 2ème mariage avec Anne de Grasse Mouans, dont il aura au moins trois enfants :
        -  Jacques-Joseph, qui suit
        - Antoine, qui sera chanoine de l’église St Suffren à Abbeville
        - Françoise Maxime épouse de Pierre d’André.

    * 1689 (2 novembre) décès de J.-F. Gaufridi  à Aix.

        Son livre : «Histoire de la Provence »  sera édité après sa mort par sa veuve et son fils Antoine, imprimé chez David en 1694. (voir photos)

livre






AM

Jacques-J
décèsoseph de Gaufridi
    fils de l’historien

    * 1674 – naissance de Jacques Joseph
    * 1699  (13 juillet) mariage avec de Roux Gabrielle, dont il aura au moins deux enfants.
        - un garçon non identifié
        - une fille Anne Ursule
    * 1701 –Il est avocat général au Parlement de Provence
    * 1741 –Décès de Jacques Joseph. C’est lui qui vendra la propriété familiale du Quartier des Minimes à Gaspard Truphème.

        Anne Ursule, sa fille, née entre 1700 et 1705, épousera le 27 Août 1731 : Joseph d’Estienne du Bourguet dont elle a eu au moins un fils : Pierre Guillaume né le 1er août 1725 qui a épousé le 31 mai 1757         de Félix de Creissés, et c’est leur fils Jean Baptiste Guillaume, né à Aix en 1758 où il est décédé le 13 Janvier 1831, qui prendra le nom d’Estienne – Gauffridi (voir son acte de décès).

=============

pavillonUn mot sur le pavillon : 

        Ce pavillon existe toujours, il abrite le Conseil des Prud’hommes à la Rue Gauffredy.
        Pour étoffer mon travail je me suis rendue sur le site, j’ai été  reçue par les personnes qui travaillent en ce lieu. L’intérieur du bâtiment a été réaménagé pour ses fonctions, mais dans le hall un tableau retrace l’historique de ce pavillon.

        On apprend ainsi que la construction du pavillon avait été confiée à François Gebelin, que le bâtiment comportait deux étages d’un volume compact, toiture à quatre pentes, murailles de maçonnerie de blocage recouverte d’un enduit les pierres de tailles étant réservées aux chaînage d’angle et aux encadrements des fenêtres.

        Le rédacteur de l’historique conclu : Tel qu’il nous est parvenu le pavillon Gaufridi constitue pour l’historien d’art une relique presque aussi précieuse que le Pavillon Vendôme, son voisin, puisqu’il est aujourd’hui l’un des rares échantillons encore debout de cette architecture de plaisance à la fois urbaine et rurale. 

====


Sources : Archives départementales dépôt d’Aix – Archives communales  - Cité du Livre : Bibliothèque Méjanes –Siège du  Conseil des Prud’hommes.
Ouvrages consultés : Encyclopédie des Bouches-du-Rhône
              Les Rues d’Aix (Roux Alphéran)
                                  Histoire de La Provence  (Jean-François Gaufridi)

Recherches et réalisation du panneau : Huguette Garrido

Activités de l'antenne aixoise de l'AG.13


poster




Panneau de l'exposition




Retour à la liste alphabétique

Vers le plan d'Aix en Provence

Retour à l'accueil

Retour haut de page