plaqueAlexandre Marius REINAUD

(1795 - 1868)

Graveur



portrait


Il est né à Aix, le 5 Brumaire de l’An IV (27 Octobre 1795). Son père était orfèvre mais aussi graveur. Il travaille dès son plus jeune âge et pendant plusieurs années sous les ordres de son père. Il fréquente l’Ecole de dessin et a été l’élève de Constantin, de Clérian père et de Belliard. Il fonde en 1834, avec son plus jeune frère Jules, qui est également graveur, la première lithographie aixoise. Marius dessinait puis, ensemble, ils réalisaient des gravures commerciales et religieuses.

Dès 1812, Marius Reinaud grave le portrait de Granet, d’après un dessin d’Ingres. Il fera bientôt des chefs d’œuvres et réalisera de nombreuses eaux-fortes d’après les tableaux et dessins de Granet, et notamment « La Fornarina » et « le Chœur des Capucins de Rome ». Ce chef d’œuvre provoqua une telle admiration au Salon de 1819 à Paris que Marius Reinaud fut obligé de faire seize répétitions de cette gravure.

Parmi les nombreuses œuvres de Marius Reinaud, on peut citer les gravures réalisées d’après leurs portraits :
* de J.A. Constantin, par Gras,
* du Comte de Forbin, par Ingres,
* du Marquis de Méjanes, par Boudon.






arbreMarius Reinaud n’a pas seulement gravé des tableaux et portraits de peintres connus et renommés. Il a réalisé de nombreuses gravures représentant des sujets religieux dont notamment Notre Dame de la Miséricorde aussi appelé Notre Dame des Sept Douleurs, des paysages …

Son atelier de lithographie travaillait pour les commerçants aixois :

* la boutique d’un pâtissier
* une étiquette de chocolatier
* une étiquette de fleuriste …

Il a formé dans son atelier l’aquafortiste Lucien Gautier, contemporain et ami de Cézanne. Son atelier était situé au 6, Rue de la Miséricorde (actuelle Rue Clemenceau). Il y avait aussi son habitation.

Il est décédé, à son domicile, le 2 Mars 1868.




acte de naissance

Orthographe du nom

- REYNAUD sur son acte de naissance et sur les actes concernant ses parents
- REINAUD sur son acte de décès.




fusin
 

Rue Marius Reinaud

"C’était la rue des Gantiers. Plus anciennement cette rue s’appelait rue des Salins car dans cette rue se trouvaient les greniers à sel des comtes de Provence. C’est au 18ème siècle que des boutiques de gantiers s’y installèrent 
Elle est  située dans la ville comtale et a été la résidence de personnalités historiques notamment :
* trois comtes de Tende, Grands Sénéchaux de Provence de 1515 à 1572,
* de plusieurs gouverneurs de Provence
- le Grand Prieur Henri d’Angoulême,

- le duc d’Epernon,
- le comte d’Alais,

- le cardinal de Vendôme.
* le comte de Grignan qui commandait la Provence au nom du gouverneur y a habité et c’est là qu’il logea, pendant l’hiver 1672-1673, sa belle-mère, la Marquise de Sévigné."
(Bouyala d’Arnaud : Evocation du vieil Aix en Provence)

Délibération du Conseil Municipal du 18 Mars 1902

"Messieurs,

Un groupe Aixois composé de personnalités sincèrement amies des Sciences des Arts et comme nous désireuses de faire revivre parmi nos concitoyens la mémoire des artistes qui ont illustré notre Cité, nous a adressé une demande tendant à donner à l’une de nos rues, le nom de Marius Reinaud, le graveur attitré des œuvres de notre illustre compatriote le peintre Granet.
Marius Reinaud, né à Aix, fut un graveur distingué qui a laissé dans notre ville d’impérissables souvenirs artistiques que bien de nos familles aixoises possèdent encore. J’ajoute que notre riche Musée, notre belle Méjanes et le Département des Estampes à Paris, ont également une riche collection de ses œuvres et les conservent précieusement. Devenu célèbre dans toute la Provence, il fut très apprécié en haut lieu, mais il a su résister aux sollicitations réitérées des Forbin, Granet etc.., voulant l’attirer à Paris, lui promettant la fortune et la gloire. Il préféra rester dans notre chère ville, a su s’y illustrer, y est mort comme un modeste artiste et en homme de bien. Il a fait un excellent élève qui marche sur les traces du Maître, je veux parler du distingué aquafortiste graveur Lucien Gautier, notre compatriote actuellement à Paris.
A tous ces précieux titres son nom mérite d’être conservé. Votre commission, qui sait combien l’assemblée communale tient à cœur d’honorer la mémoire des artistes qui ont vu le jour dans notre chère ville et l’ont illustrée, vous propose de donner le nom de Marius Reinaud à la Rue des Gantiers dont rien ne justifie plus l’appellation.
Le Conseil Municipal, adoptant l’exposé qui précède, décide de le convertir en Délibération. "



Sources :  Archives Départementales 13 dépôt d'Aix - Archives Communales - Cité du Livre
Musée Granet - Remerciements à M. Terlay qui nous a fourni la photo de M. Reinaud
Ouvrages consultés : Encyclopédie des Bouches du Rhône - Marius Reinaud, Graveur Provençal de F. Vidal et K Ferrier (Makaire 1896)
Réalisation du panneau : Elisabeth CHALLULAU  et Huguette GARRIDO  (JDP 2007)



Activités de l'antenne aixoise de l'AG.13

poster





Retour à la liste alphabétique

Vers le plan d'Aix en Provence

Retour à l'accueil






Panneau de l'exposition



  



retour haut de page